Je suis en mesure de vous proposer différents modes d’encadrement et de montages, réalisés avec des méthodes et des matériaux reconnus dans le domaine de la conservation préventive.


 

Le PH (potentiel hydrogène) indique le caractère acide ou alcalin d’un produit. L’échelle du PH se situe entre 0 et 14. Un PH de 7 correspond à la neutralité. C‘est une solution neutre.

Le papier est une matière formée de fibres de celluloses qui peuvent se détruire en présence d’acidité, d’où l’apparition de jaunissement.

 Les matériaux utilisés pour faire le cadre peuvent transmettre de l’acidité sur le papier, s’ils ne sont pas neutres.

  • fond

  • passe-partout

  • rubans adhésifs

  • bois, etc. 

Pour cette raison, il est nécessaire d’utiliser des cartons, des papiers de montage de grande qualité, sans acide mais aussi sans lignine, avec réserve alcaline.

Le passe-partout permet, en plus de sa fonction esthétique, d’isoler l’œuvre du verre.


 

Le verre par nature sans acide n'altère pas le papier, mieux encore, traité anti-UV il fait barrière à l’action directe de la lumière sur l’œuvre (affaiblissement des couleurs et jaunissement du papier).

Cependant la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur du cadre peut parfois occasionner une condensation et provoquer le développement des moisissures qui risquent d’endommager le papier.

Il faut donc créer un coussin d’air de quelques millimètres entre le verre et l’œuvre pour éviter les condensations, soit avec un passe-partout, soit avec un rehaut.

La fixation d’une œuvre doit être réversible, si elle est fixée à un support, elle doit s’enlever sans aucun dégât. Plusieurs solutions sont envisageables :

  • coins photos

  • charnières

  • points de coutures… 

 

Le paquet doit être clos afin d’éviter des intrusions de poussières, insectes… Les butées servent à faire circuler l’air derrière le cadre pour éviter la formation de moisissures ou autres effets provoqués par l’humidité.